Les Revendications UNSA pour le nouvel accord Temps de Travail

Publié le

Les Revendications UNSA pour le nouvel accord Temps de Travail

La Direction de KYNDRYL France invite les organisations syndicales à participer aux négociations d'un nouvel Accord Temps de Travail, la première réunion est prévue le Mercredi 21 Septembre 2022

L'UNSA a envoyé à la Direction ses revendications

Contexte de la négociation

Actuellement, il existe différents régimes de décompte et d’aménagement du temps de travail applicables au sein de KYNDRYL France. Il s’agit de ceux prévus

  • Pour les anciens salariés d’ISC, dans la note de service du 25 janvier 2018
  • Pour les anciens salariés d’IBM France, dans l’accord d’entreprise sur le temps de travail au sein d’IBM France du 16 octobre 2000 et ses différents avenants ;
  • Pour les nouveaux embauchés de la société KYNDRYL France dans la Charte du nouvel embauché au sein de la société KYNDRYL France

Le présent accord vise à harmoniser ces différents dispositifs et à :

  • définir les modalités d’aménagement du temps de travail au sein de KYNDRYL France ;
  • garantir que ce mode d’organisation soit réalisé dans l’intérêt des salariés et de la société ;
  • porter une attention particulière à l’équilibre vie personnelle/vie professionnelle des salariés tout en conciliant les intérêts économiques de la société.

Cet accord porte ainsi sur la durée du travail, les différents modes d’aménagement de la durée du travail, les jours fériés et les congés.

 

Les Revendications de l'UNSA :

Préambule

En préambule, l’Unsa déplore que l’accord proposé soit loin du Clone&Go annoncé par le CEO IBM Global, ce projet d’accord se rapproche plus de qu’il y avait à l‘ISC de Lille.

En l’état, ce projet d’accord n’est pas acceptable pour l’Unsa. Pour qu’il puisse éventuellement le devenir, voici les revendications de l’Unsa

 

Pour voir le projet d'accord c'est ICI (accessible sur l'intranet )

 

Demande de statistiques

L’Unsa demande à avoir la répartition des différents statuts chez Kyndryl

ex IBMers : Non Cadres avec HV13, Non Cadres, Cadres en heures, Cadres en jour …

Nouveaux embauchés et ex ISC : Non Cadres, Cadres en heures, Cadres en jour, avec les différentes modalités (1, 2 et 3) …

 

Nombre de jours travaillés annuellement pour les cadres en jours

L’Unsa revendique pour le nombre de jours travaillés 215 jours dont la journée de solidarité

 

Prise des congés par Anticipation

L’Unsa revendique la possibilité de prendre ses congés par anticipation sans devoir attendre un an afin de pouvoir prendre des congés. En cas de départ anticipé de l’employé ayant trop consommé de congés, Kyndryl fera une retenue sur le solde de tout compte de l’employé.

 

Semaine des 4 jours

L’Unsa revendique la semaine de travail sur 4 jours.

 

Bénéfice des 11 jours fériés garantis, y compris les supplémentaires

L’Unsa revendique de conserver le système des 11 jours fériés ou chômés garantis, c’est à dire que Kyndryl attribue 1 jour de compensation lorsqu’un jour férié tombe un samedi ou dimanche.

L’Unsa revendique le Jour de commémoration de l’abolition de l’esclavage pour les DROM

Et le Vendredi Saint et le 26 décembre pour l’alsace (Bas-Rhin et Haut-Rhin) et la Moselle.

 

Jours de fractionnement

L’Unsa revendique leur acquisition automatique dès le début de la période de prise de congés

 

Possibilité de prendre plus de 3 semaines consécutives

L’Unsa revendique la possibilité de prendre au maximum 4 Semaines consécutives de congés payés avec l’accord de son management si cela ne perturbe pas le bon fonctionnement du service.

 

Remboursement des frais avancés pour les congés

L’Unsa revendique le remboursement des frais engagés par le salarié (billets d’avion, réservations……) si l’annulation des congés est à la demande d’un supérieur hiérarchique.

 

CAPI ou compte épargne Temps

L’Unsa revendique que soit précisé dans cet accord l’usage de la CAPI en attendant la négociation et éventuelle signature d’un compte épargne temps.

 

Report pour évènement spéciaux

L’Unsa revendique la possibilité de report des Congés Payés ou d’une indemnité compensatrice pour

  • Les femmes partant en congé maternité
  • Les retours de longue maladie n’ayant pas permis la prise des congés payés
  • Les jours de congés annulés ou non pris à la demande de la hiérarchie de l’employé

 

Congés pour évènement familiaux

L’Unsa revendique :

  • Congés Paternité : 30 jours de congés accordés pour une naissance. Ces 30 jours pouvant être pris par la personne vivant maritalement avec la mère quelques soit son sexe.
  • La rémunération, pour le conjoint, des congés ou absences pour le suivi des 3 examens médicaux liés à la grossesse de la mère, quel que soit le sexe du conjoint.
  • Mariage ou PACS employé : 5 jours
  • Mariage enfant de l'employé : 2 jours
  • Naissance/Adoption : 3 jours
  • Interruption de grossesse postérieure à 6 mois (père) : 3 jours
  • Décès conjoint : 5 jours, Décès enfant : 10 jours, Décès gendre, belle fille : 1 jour
  • Décès grands parents (employés ou du conjoint) : 2 jours, Décès petits enfants : 1 jour
  • Hospitalisation du conjoint /enfant à charge : 1 jour

Congés court enfants malades :

L’Unsa revendique que sur prescription médicale, l’octroi de

  • 4 jours au total, consécutifs ou non, rémunérés par an et par enfant de moins de 13 ans
  • 5 jours si l’enfant à moins de 1 an, ou si le salarié assume la charge de 3 enfants ou plus âgés de moins de 16 ans
  • Un congé de 3 jours maximum pour chaque enfant à charge entre 14 et 16 ans, porté à 5 jours si le salarié assume la charge de 3 enfants ou plus âgés de moins de 16 ans.

Congés sans solde en cas de longue maladie de l’enfant :

L’Unsa revendique que sous prescription médicale de la nécessité d’un parent au chevet de l’enfant de moins de 16 ans la possibilité pour l’employé de prendre des congés sans soldes pour une durée limitée de 1 mois par an sans qu’il n’y ait de conséquence sur son contrat de travail. Que l’employé retrouve son poste à son retour.

Don de congés payés entre collègue :

L’Unsa revendique la possibilité de dons de jours de congés en cas de maladie grave entre collègue conformément au L1225-65-1 (sans limite de durée).

Congés supplémentaires pour rappel en cours de congés :

L’Unsa revendique

  • L’octroi d’ ½ journée de congés en cas d’intervention ponctuel (appel téléphonique) durant les congés de l’employé
Flexibilité dans le cadre de la rentrée scolaire :

L’Unsa revendique l’octroi par kyndryl d’1 journée rémunérée pour les salariés ayant des enfants de 18 ans au maximum (salarié au forfait pourra organiser sa semaine sur 4 jours au cours de la semaine de rentrée)

Heures supplémentaires :

L’Unsa revendique que les heures supplémentaires soient payées au-delà de la durée de travail légale de 35 heures hebdomadaires.

Les heures supplémentaires ouvrent droit à une majoration de 25 % pour les huit premières heures hebdomadaires et à une majoration de 50 % à partir de la 43ème heure hebdomadaire.

Le samedi à 60% et le dimanche à 100% plus une journée de repos compensatoire.

Repos compensatoire :

L’Unsa revendique la prise des repos compensatoires dans un délai de 6 mois.

RTT :

L’Unsa revendique le calcul suivant pour les RTT :

RTT d’un cadre au forfait jours             =          nombre de jours total dans l’année

- nombre de jours maximum travaillés

- samedis et dimanches

- jours fériés en semaine

- congés payés.

 

L’Unsa revendique la possibilité de poser les RTT dans la CAPI, ou le CET s’il existe.

 

 

Les Revendications UNSA pour le nouvel accord Temps de Travail
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article